Navigation – Plan du site
Dossier : Révolutions conservatrices en Europe centrale et orientale. Hongrie et Pologne

Mainstreaming the Far Right

Cultural Politics in Hungary
Faire de l’extrême droite le courant dominant : 
la politique culturelle en Hongrie
András Bozóki
p. 87-116

Résumés

Nous examinons l’influence de l’extrême droite sur la formation de la politique symbolique du gouvernement Fidesz dans le contexte du régime politique hongrois. Depuis 2010, la politique culturelle hongroise ne peut être considérée comme un secteur gouvernemental indépendant de la conception du pouvoir du premier ministre Viktor Orbán et de sa politique symbolique. La vision du monde autoritaire et la culture politique nationaliste représentées par son règne sont étroitement liées à ce que ses subordonnés accomplissent dans la rubrique « politique culturelle ». Après avoir expliqué et interprété les piliers fondamentaux du régime, les politiques culturelles du premier gouvernement Orbán (1998-2002) sont comparées avec son deuxième gouvernement marqué par le tournant illibéral (depuis 2010). Cette dernière époque peut être caractérisée par la domination du discours nationaliste et de la politique symbolique se référant au passé précommuniste. En se référant constamment à la culture nationale, les campagnes de propagande identifient la culture comme étant au service de la nation. Dans le même temps, les initiatives culturelles alternatives, non étatiques, sont marginalisées et même ghettoisées. Le gouvernement d’Orbán dans la Hongrie contemporaine vise à coloniser la culture, bien qu’il ne puisse pas atteindre le contrôle monopolistique, en raison de la diversité et de la résistance inhérentes à cette sphère.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2018.

Plan

Introduction
From Popular Sovereignty to Sovereign Leadership
Pillars of the Regime
Changing Faces of Cultural Policy
Political Control of Culture
Colonization of Culture?

Aperçu du texte

Introduction

In this paper, I discuss the influence of the far right on the formation of the symbolic politics of the Fidesz government in Hungary. This phenomenon will be interpreted in the context of the Hungarian political regime as a whole. In post-2010 Hungary cultural policy cannot be viewed as one of the governmental sectors separable from prime minister Viktor Orbán’s concept of power and symbolic politicking. The autocratic worldview and nationalist political culture represented by his rule are closely related to what his underlings perform under the heading of “cultural policy”. The cadres appointed as chiefs of a sector act according to the prime minister’s expectations. They act so as to implement Orbán’s strategic goal with respect to the far right. This politics aims to absorb extremist ideas in order to keep potential far-right voters as supporters of Fidesz and also test some future governmental policies on them. By pursuing this strategy over several years, Orbán has...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

András Bozóki, « Mainstreaming the Far Right », Revue d'études comparatives Est-Ouest, 47-4 | 2016, 87-116.

Référence électronique

András Bozóki, « Mainstreaming the Far Right », Revue d'études comparatives Est-Ouest [En ligne], 47-4 | 2016, mis en ligne le 01 décembre 2018, consulté le 29 mai 2017. URL : http://receo.revues.org/2948

Haut de page

Auteur

András Bozóki

Professor of Political Science, Central European University, 
bozokia@ceu.edu

Haut de page

Droits d’auteur

© NecPlus

Haut de page
  • Logo NecPlus
  • Logo CERCEC
  • Logo CNRS - INSHS
  • Logo ISP
  • Logo CNL
  • Revues.org