Navigation – Plan du site
Dossier : Révolutions conservatrices en Europe centrale et orientale. Hongrie et Pologne

Civil Society and Extreme-Right Collective Action in Poland 1990–2013

Société civile et action collective d’extrême droite en Pologne, 1990-2013
Daniel Płatek et Piotr Płucienniczak
p. 117-146

Résumés

La société civile est considérée comme un élément important de l’ordre démocratique moderne et on attend d’elle qu’elle remplisse l’espace entre l’état, le marché et la sphère privée. Cependant, il existe certains mouvements qui tentent d’occuper cette sphère particulière, alors déviée de l’idéal des organisations civiques qui soutiennent et soutiennent l’ordre démocratique. La caractéristique principale de ces mouvements est l’acceptation de la violence comme moyen de lutte politiques et comme une idéologie anti-étatique et anti-égalitaire. Depuis le début des années 1990 en Pologne, la rhétorique homophobe agressive s’est développée et le nombre d’attaques envers des minorités ethniques communautés LGBT et gauchistes a fortement grimpé (est monté en flèche). Toutefois, seuls un petit nombre de ces incidents ont éveillé l’intérêt et l’action au plus haut niveau politique. Nous esquissons la théorie du mouvement social et la méthodologie de l’analyse des mouvements de protestation, qui utilise des informations recueillies dans les journaux nationaux, afin de conceptualiser les répertoires et les cibles spécifiques de l’extrême droite polonaise depuis 1990 jusqu’à 2013, avec une insistance particulière sur deux sortes de répertoires : confrontationnel (violent) et conventionnel. En général, notre projet est de montrer les variations dans le temps et d’analyser les trois périodes distinctes de ce phénomène : 1990-2000, 2001-2007 et 2008-2013. En particulier, notre projet est de tester les aspects du mécanisme de formalisation des mouvements responsables des changements dans les proportions des actes confrontationnels et conventionnels, dans les acteurs responsables de tels comportements et dans les cibles visées par ces actions à travers le temps.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2018.

Plan

Introduction
Formalisation and Institutionalisation of the Extreme Right
Defining the Extreme Right in Poland
Data and Methodology
Results
“Civil” and “(Un)civil” extreme right
First period (1990-2000)
Second period (2001-2007)
Third period (2008-2013)
Conclusion and Discussion

Aperçu du texte

Introduction

Civil society is considered an important element of the modern democratic order and is expected to fill the space between the state, the market and the private sphere. Such a normative understanding of civil society assumes that civic activism builds social capital, trust and shared values, which are then transferred into the political realm and help hold society together (Putnam, Leonardi & Nanetti, 1994). However, there are social movements that try to occupy this particular sphere, yet deviate from the ideal of civic-minded organisations that support and sustain the democratic order. The main feature of such movements is the acceptance of violence as a means of political struggle and an anti-state and anti-egalitarian ideology. If we define civil society as a sphere of rational and democratic social interaction (Habermas, 1991, p. 30), the extreme-right movement, with its anti-democratic and racist policies, could be considered as an important part of so-called “unciv...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Daniel Płatek et Piotr Płucienniczak, « Civil Society and Extreme-Right Collective Action in Poland 1990–2013 », Revue d'études comparatives Est-Ouest, 47-4 | 2016, 117-146.

Référence électronique

Daniel Płatek et Piotr Płucienniczak, « Civil Society and Extreme-Right Collective Action in Poland 1990–2013 », Revue d'études comparatives Est-Ouest [En ligne], 47-4 | 2016, mis en ligne le 01 décembre 2018, consulté le 25 avril 2017. URL : http://receo.revues.org/2958

Haut de page

Auteurs

Daniel Płatek

Polish Academy of Science, dplatek21@gmail.com


Piotr Płucienniczak

Independent researcher, pplucienniczak@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© NecPlus

Haut de page
  • Logo NecPlus
  • Logo CERCEC
  • Logo CNRS - INSHS
  • Logo ISP
  • Logo CNL
  • Revues.org